dimanche 7 janvier 2018

Le cinéma de Yanis

Yanis Duc-Dubois, 15 ans, partage avec vous toutes les émotions du cinéma grâce au soutien de l'Acinapolis.

En 2016, Yanis participe à un stage de production radiophonique organisé par la Ville de Namur.  A l'époque, il rêve de devenir vétérinaire ou de se lancer dans l'audiovisuel.  Et notre stage est un déclic!  

Il change d'école et entame une formation de graphisme pour basculer ensuite dans l'audiovisuel.  Il revient ensuite dans l'équipe pour parler d'abord de sa passion et des castings de cinéma auxquels il participe.  Il évoque ensuite sur antenne des fiches techniques de films et il conclut un accord avec l'Acinapolis.  

Aujourd'hui, il rempile pour une deuxième année pendant laquelle il vous livre ses impressions sur une sortie cinéma.

 

 

Namurchouette et la Rock'n Roll Attitude

Depuis septembre 2017, Alain Onckelinx propose aux auditeurs de Namurchouette de découvrir l'univers du rock namurois grâce à l'ASBL "Rock's Cool"

Pop légère ou hard rock très lourd, la scène namuroise des musiques actuelles propose une belle palette d'émotions, encore faut-il que les Namurois connaissent ces petits groupes souvent amateurs.  Pour cela, depuis 1992, l'ASBL "Rock's Cool"a d'abord permis aux jeunes de découvrir l'univers du rock mais également d'apprendre la musique sans la lourdeur du solfège.  

En 24 ans, l'association a construit une filière de formation, de production et de promotion du rock dans la province de Namur.  Aujourd'hui, grâce à la collaboration avec Namurchouette, elle franchit un vrai cap et permet aux musiciens de s'exprimer en radio.

Concrètement, tous les 15 jours, Alain propose aux auditeurs la découverte d'un groupe ou d'un artiste via trois interviews et deux morceaux musicales. Au total, c'est une vingtaine de minutes qui sont consacrées à la promotion de ces "stars en herbe".  Au fil de ces chroniques, l'ambiance détendue et la convivialité sont devenues la marque de fabrique d'Alain et de ses invités.

Pas que du rock!   

Dès ce mois de janvier, Namurchouette souhaite diversifier son offre de découvertes musicales grâce à une chronique consacrée aux musiques électroniques en collaboration avec "Radio Studio One", une chronique consacrée à la culture "HipHop" et une dernière à créer qui serait consacrée au jazz et au blues.

Namurchuette, ce ne sont pas que des bonnes nouvelles, c'est aussi de la bonne musique.


samedi 6 janvier 2018

Le théâtre namurois bientôt à l'honneur

Delphine Tournay animera, une fois par mois, une nouvelle rubrique théâtre dans l'émission Namurchouette, le vendredi de 17 à 19h sur RUN, le lundi de 17 à 19h sur Fréquence Plus et le mardi sur RCF Sud-Belgique.

Nous nous sommes rendus compte qu'une troupe de théâtre avait une place à part dans la vie de village, cette vie simple et conviviale qui tend à disparaître.  Bonne nouvelle, nous tenterons cette année de réanimer l'ambiance bon enfant des après-midi théâtrales villageoises.  En français ou en wallon, le théâtre à aider des centaines de jeunes à trouver leur voie et leur voix, à s'épanouir, à dompter leur timidité et oser se montrer dans la lumière, ... bref, à se valoriser!

Voilà, une nouvelle année commence avec son lot de promesses et de bonnes résolutions. C'est la saison des naïvetés sincères et de l’angélisme, des bonnes intentions. Je vous souhaite que votre enthousiasme résiste à l'usure du temps et aux aléas du quotidien pour que vos rêves ne se dissolvent pas dans l'eau de vaisselle et pour que votre humanité, votre humanisme ne soient jamais anéantis par les cours de la bourse ou le matérialisme ambiant. Que 2018 marque enfin le retour du cœur dans toutes nos âmes!

Et pour y arriver, Namurchouette évolue!

Le retour de Namurchouette, l'émission des bonnes nouvelles est prévu ce vendredi 12 janvier de 17 à 19h sur les ondes de la Radio universitaire namuroise.  L'émission est toujours produite par une équipe de bénévoles qui assument la technique, l'animation, la production, la programmation, les interviews d'invités et la réalisation de rubriques.

Comme dans toute structure bénévole, on constate un grand "turn-over" dans l'effectif de Namurchouette.  Aujourd'hui, c'est un nouveau groupe, de nouveaux espoirs, de nouvelles collaborations et de nouvelles rubriques que l'on vous propose.  Parmi elles, on citera quatre rubriques musicales (Electro, Blues, Rock et Hip-Hop), trois rubriques associatives (le portrait d'une association, un agenda associatif et l'appel d'urgence) et quatre rubriques économiques (Buisness story, Ambiance Bistro et d'un Resto à l'autre).  


jeudi 16 novembre 2017

Chronique de Namurchouette - Episode 2

Après ma petite réflexion sur la disparition des radios libres, j'ai voulu joindre le geste à la parole.  Concrètement, j'aimerais modifier notre émission.  D'abord la recentrer sur l'associatif, pour cela, je propose trois nouvelles rubriques:
  • Le portrait associatif: mensuellement nous inviterons un acteur associatif pour le présenter aux auditeurs.
  • L'agenda associatif: il viendra compléter notre agenda hebdomadaire des activités sportives. 
  • Chouette Solidarité: il s'agit d'une situation d'urgence, quand une famille a tout perdu dans un incendie ou n'en peut plus de vivre dans le besoin, nous proposons de lancer un appel à l'aide.  J'insiste sur l'anonymat de la démarche.  

Extension du concept

Dans le même temps, la contagion des mauvaises nouvelles ne touchent pas que les médias namurois.  C'est la raison pour laquelle nous pensons à changer de nom ... mais pas de philosophie! Là, vos idées sont les bienvenues.  Personnellement, j'ai pensé à "La Chouette Bande"!  

Ce changement de nom implique un changement de mode de fonctionnement.  Ainsi, je souhaiterais travailler avec plus de radios.  Dans un premier temps, nous avons approché la web-radio de la maison des jeunes de Ciney. Ensuite, nous avons proposé à Radio Campus, Radio Extra et 48 FM, les radios universitaires de Bruxelles, Mons et Liège de nous transmettre une petite rubrique hebdomadaire de trois minutes sur l'actualité positive de leur ville.
 

Plus de thématiques

Après le social, le sport, la culture en général ou le cinéma, nous avons lancé une rubrique politique avec "les Coulisses du Conseil communal de Namur", une autre le rock en collaboration avec la "Rock's Cool" et une troisième sur l'enseignement, nous revenons aussi à nos racines avec "Chouette Wallon", une rubrique faite de dictons en wallon et d'explications des traditions.   

Plus de thématiques, c'est aussi plus de collaborations.  Nous saluons l'Acinapolis qui fait confiance à Yanis Duc-Dubois et lui permet de visionner les films gratuitement.  La "Rock's Cool", école de rock de la province de Namur vous présente désormais les petits groupes de rock.  Grâce à la page Facebook "la Province de Namur au cœur du sport", vous pouvez aussi découvrir les manifestations sportives grand public de vos week-end.  
 

Nous avons besoin de vous!

Tous ces projets et la création d'un habillage radio ne peuvent se réaliser qu'en élargissant l'équipe.  Vous avez envie de vous exprimer?  Alors rejoignez-nous!

Plus d'infos: namurchouette@gmail.com - 0473/613471 


dimanche 12 novembre 2017

L'histoire de la radio, la déchéance des radios libres

Depuis des années, je "bourlingue" dans les radios. J'ai fait mon travail de fin d'études en 2002 sur les radios locales. Je constate qu'en 15 ans, rien n'a changé et les choses ont même empiré. 
À l'époque, la Communauté française comptait 110 radios héritières, pour la plupart, des radios libres des années 80. 

Aujourd'hui, il doit en rester environ 75. 75 structures qui luttent pour leur survie, sans moyen financier, sans moyen humain, sans moyen méthodologique. Dans les radios qui résistent, beaucoup sont devenues, pour leurs auditeurs, le dernier lien social ténu pour une population largement précarisée. 

Certaines personnes l'ont compris et en profitent: radios "dédicaces" où il faut passer par des numéros de téléphone surtaxés (0900/).

Les pouvoirs publics ont là un rôle à jouer pour aider ces radios et sortir ces citoyens des ghettos culturels dans lesquels nous les avons enfermés. Les médias professionnels se centrent sur les mauvaises nouvelles en expliquant qu'ils ne répondent qu'à la nature profonde de l'homme (heureusement certains le font moins que d'autres). 

Avec la disparition des radios locales, nos petits acteurs associatifs perdent en visibilité et ce phénomène contribue à la transformation de nos villes en cités dortoirs que l'on vide de toute humanité et de toute solidarité.

Avec un définancement croissant des secteurs de la jeunesse, de la culture et de l'enseignement, nous fabriquons soit des professionnels mal formés (et de toute façon, si c'est pour bosser comme JRI - Journaliste Reporter d'Images à RTL, faut-il vraiment être formé?) soit une jeunesse désœuvrée. 

Nous nous adressons donc à tous les acteurs de la société civile.  Epinglons, par exemple, les etudiant(e)s des sections "Communication" ou "Audiovisuel". Namurchouette est une émission radio à construire autour de quatre idées fortes:
1. Permettre aux futurs professionnels de se forger une expérience radiophonique,
2. Diffuser de bonnes nouvelles en lieu et place des mauvaises reprises généralement par les médias traditionnels,
3. Offrir à des personnes n'ayant aucune expérience en radio de s'essayer à ce média,
4. Donner la parole aux "sans voix": responsables d'associations ou d'initiatives de développement social, culturel, socioculturel, économique ou socio-économique.
 


Toute l'équipe est bénévole. Nous vous offrons donc la possibilité d'expérimenter pratiquement vos acquis scolaires au sein d'une équipe motivée.

Notre émission est diffusée en direct tous les vendredis, de 17 à 19h, sur les ondes et dans les studios de la Radio universitaire namuroise, rue du Séminaire à Namur.

Tant notre équipe que notre émission se caractérisent par des valeurs d'humanisme, de liberté, de fraternité et de solidarité et nous souhaitons garder le cap pour 2018. Pour cela, nous avons besoin de vous, responsables d'ASBL culturelles, sociales, socioculturelles, à vocation économique ou socio-économique, dirigeants de clubs de sport, ... 

Nous vous offrons une tribune pour que vous puissiez vous exprimer et présenter votre action et votre vision du monde.

Pour nous aider, contactez-nous: Namurchouette: 0473/613471 - namurchouette@gmail.com 




 
 

mardi 7 février 2017

Les 10 commandements de la recherche d’emploi

Go for Job


 En route pour 2017 !

Bonjour à vous, Chouettes auditeurs,

Ce soir, je profite de notre émission de rentrée pour faire le point avec vous sur le parcours de nos capsules emploi de 2016!

Nous avons vu comment créer son CV, sa lettre de motivation, comment se présenter lors d’un entretien d’embauche, quel canal utiliser pour postuler, ou encore quelle attitude adopter face à un employeur…

Autant de thèmes généraux que j’ai parcouru avec vous afin de vous transmettre des trucs et astuces qui pourraient vous aider à retrouver un emploi. 


Nouvelle année, nouvelles idées…        Je voudrais vous proposer pour les prochaines capsules de nous intéresser à des thèmes plus spécifiques et pourquoi pas rendre les choses un peu plus interactives ? 

Qu’en penses mes chouettes collègues d’ailleurs, j’aimerais vos avis et pourquoi pas vos idées ?

Et vous chers auditeurs, quelles avez-vous des envies ou des attentes particulières pour ces petites capsules de coaching emploi ?


Et bien, je vous propose de me faire part de vos idées sur notre page Facebook Namurchouette. N’hésitez pas à poster vos avis , vos suggestions avant le vendredi 24 février ! Toutes les idées ou demandes sont les bienvenues…


En attendant si je dois faire un très bref résumé des chroniques de 2016 et bien je vous propose de le découvrir sous forme de 10 commandements pour la recherche d’un emploi : 



1.    Créer un CV organisé, synthétique mais surtout personnalisé
2.    Rédiger une lettre de motivation qui mettra en avant l’adéquation de vos compétences avec celle de l’offre d’emploi
3.    Soignez votre présentation le jour de l’entretien d’embauche
4.    Veillez à votre élocution lors de l’entretien
5.    Surveillez aussi votre « non-verbal »
6.    Utiliser votre personnalité et vos points forts pour faire la différence. Un candidat dynamique, positif et spontané plaira toujours !
7.    Garder le contact de façon adéquate avec l’employeur en attendant son feed-back.
8.    Frapper à toutes les portes et activer son réseau !
9.    Oser tenter l’intérim ou des contrats plus courts en attendant le CDI.
10. Rester soi-même mais savoir se vendre et donner « envie » à l’employeur de collaborer avec vous !

A vous de jouer les chouettes, vous avez les cartes en mains ! J’attends vos questions et propositions pour la prochaine émission… 

Julie CLEMENT
Chroniqueuse "Go for Job"